Accueil > Partenaires > L’État

L’État

Imprimer la page

L’Association Coup de Pouce bénéficie de l’appui de l’État à travers le soutien de deux grands ministères et d’un partenariat avec l’Agence Nationale de Lutte Contre l’Illettrisme.

Ministère de l’Éducation nationale

L’Association Coup de Pouce est agréée en tant qu’association éducative complémentaire de l’enseignement public par le ministère de l’Éducation nationale. Agrément renouvelé pour une durée de 5 ans par l’arrêté du 27 mars 2019 (JORF n°0082 du 6 avril 2019). Elle agit dans le respect de la Charte de l’accompagnement à la scolarité. Elle fait partie des premiers signataires du cadre national de prévention de l’illettrisme mis en place en janvier 2014 par le Ministère délégué à la réussite éducative.

Le soutien du Ministère de l’Éducation nationale prend deux formes :
> un partenariat dans la mise en place opérationnelle des clubs Coup de Pouce,
> une contribution au financement des missions sociales de l’association.

Ministère des Outre-Mer

Depuis 2020, le Ministère des Outre-Mer apporte son soutien financier à l’Association Coup de Pouce au titre de la contribution des programmes Coup de Pouce au développement en Outre-Mer d’actions de prévention de l’illettrisme et de l’échec scolaire précoce.

Ministère de la Culture

Au titre de l’exercice 2022, une subvention de 15 000 € (quinze mille euros) en autorisations d’engagement et crédits de paiement est attribuée à l’association Coup de Pouce pour soutenir l’ouverture de Clubs Coup de Pouce Livres et pour favoriser l’apprentissage et le goût de la lecture sur le temps périscolaire.

Agence Nationale à la Cohésion des Territoires (ANCT)

En charge de la conduite et du financement des actions de la politique de la Ville, l’Agence Nationale de la Cohésion des Territoires apporte son soutien financier à l’Association Coup de Pouce au titre de la contribution des programmes Coup de Pouce aux politiques publiques menées en faveur des habitants des quartiers prioritaires.

 

Coup de Pouce partenaire officiel des Cités Éducatives : un projet coordonné par le ministère chargé de la Ville et du Logement et le ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse
 
Élément central de la mobilisation nationale pour les quartiers souhaitée par le Président de la République, les Cités éducatives représentent le dispositif le plus ambitieux en matière de politique de la ville depuis le lancement des programmes de rénovation urbaine en 2003 et 2014.
 
Les Cités éducatives visent à intensifier les prises en charges éducatives des enfants et des jeunes, de 0 à 25 ans, avant, pendant, autour et après le cadre scolaire. Elles consistent en une grande alliance des acteurs éducatifs dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville : parents, services de l’État, des collectivités, associations, habitants.
 
À travers les Cités éducatives, le Gouvernement veut ainsi fédérer tous les acteurs de l’éducation scolaire et périscolaire, dans les territoires qui en ont le plus besoin et où seront concentrés les moyens publics.

Agence Nationale de Lutte Contre l’Illettrisme (ANLCI)

Membre du comité consultatif de l’ANLCI depuis plusieurs années, l’Association Coup de Pouce a contribué à nourrir, aux côtés d’un grand nombre d’autres partenaires, les travaux de l’ANLCI notamment dans le cadre de sa démarche de formalisation et de mutualisation des bonnes pratiques.
En mars 2012, l’Agence Nationale de Lutte contre l’Illettrisme et l’Association Coup de Pouce ont signé une convention de partenariat formalisant leur adhésion à une vision commune de la prévention et de la lutte contre l’illettrisme, et renforçant leur coopération.

CAF Départementales

En référence à la circulaire de la CNAF 2015 013 du 4 juin 2015, les CAF peuvent contribuer au financement des contrats locaux d’accompagnement à la scolarité (CLAS) dans le cadre du fonds national parentalité. Par ailleurs les CAF peuvent soutenir l’ingénierie déployée par l’association au service des villes : c’est le cas actuellement pour la CAF des Bouches-du-Rhône.